Tu te souviens ?

Installations, exposition solo Tu te souviens ?,
Maison des Arts de Schaerbeek, Bruxelles — 2014.

Installations in-situ dans une ancienne maison de maître classée — construite en 1826 et reconvertie en centre d’art — sur le thème de la remémoration de guerres et conflits oubliés.

Foreign Import
Installation salle à manger.
Globe, tasses et soucoupes de provenances diverses, café, cacao, charbon, et autres minerais.

Un drôle de tea time, autour d'une tasse mythique (sous globe) ayant assisté à la naissance de la Belgique en 1830, rappelle que la richesse de ce pays fut fondée sur l'exploitation intensive à la fois de ses propres sous-sols — grâce à la force de travail importée de divers pays — et des ressources naturelles de ses colonies — ce, de manière extrêmement violente. Le texte suivant était affiché sur l'un de murs de la salle à manger  : Foreign Import.

Dommages collatéraux
Installation salon rose.

Afin de les protéger contre d'éventuels bombardements, l'immense chandelier est emballé d'un tissu blanc et le piano entouré de sacs de sable. Le tissu rose existant des murs est recouvert d'un satin fuchsia, sur lequel est dessiné à hauteur d'œil une frise de cadavres entassés.

Monde instable
Installation salon beige.

À la manière des montagnes russes, un livre-accordéon de 9 mètres de long est déployé dans l'espace. On y découvre une succession d'images de presse rehaussées de crayon rouge et relatives à toutes sortes de violences commises « au nom de ». Le livre est extrait du coffret À quel titre ? réunissant 6 titres différents au contenu identique. Plus d'information

Amnesia
Installation bibliothèque.
Écran de projection, sièges, table, lampes et livres.
Vidéo amnesia — 52 mn, sur-titrée en français — projetée sur un écran de 3 m de large.

En douze séquences et douze langues, amnesia rend hommage aux poètes et écrivains qui préservent la mémoire vive de ce que certains tentent de faire oublier ou même de nier. Un coin-lecture permet aux visiteurs de découvrir les livres des auteurs lus dans la vidéo. Plus d'information

© 2006-2021 Lucile Bertrand

01/16Lucile Bertrand - Affiche

02/16Lucile Bertrand - Foreign Import

Installation Foreign Import, salle à manger.

03/16Lucile Bertrand - Foreign Import

Installation Foreign Import.

04/16Lucile Bertrand - Foreign Import

Installation Foreign Import.

05/16Lucile Bertrand - Foreign Import

Installation Foreign Import,
portraits de tasse.

06/16Lucile Bertrand - Dommages collatéraux

Installation Dommages collatéraux, salon rose.

07/16Lucile Bertrand - Dommages collatéraux

Installation Dommages collatéraux.

08/16Lucile Bertrand - Dommages collatéraux

Installation Dommages collatéraux.
« La force (...) fait de l'homme une chose au sens le plus littéral,
car elle en fait un cadavre.
Il y avait quelqu'un, et, un instant plus tard, il n'y a personne. »

Simone Weil, L'Iliade ou le poème de la force, 1941..

09/16Lucile Bertrand - Dommages collatéraux

Installation Dommages collatéraux.

10/16Lucile Bertrand - Monde instable

Installation Monde instable, salon beige.

11/16Lucile Bertrand - Monde instable

Installation Monde instable.
Ce projet a croisé la route de Thucydide, historien grec (460-397 av. J.-C.),
dont on retrouve un extrait de texte dans chacun des livres :
« En voulant justifier des actes considérés jusque-là comme blâmables,
on changea le sens ordinaire des mots. »

12/16Lucile Bertrand - Monde instable

Installation Monde instable.

13/16Lucile Bertrand - Coin-lecture

Installation coin-lecture, bibliothèque.

14/16Lucile Bertrand - Amnesia

Installation bibliothèque.
Vidéo amnesia

15/16Lucile Bertrand - Amnesia

Installation bibliothèque.
Vidéo amnesia

16/16Lucile Bertrand - Coin-lecture

Coin-lecture, bibliothèque.
La plupart des livres sont ceux
des écrivains présentés dans la vidéo.