Vertige

Vertige — 2012.

Trois balançoires reliées par
des câbles métalliques à des moteurs.

Métal, bois, tissu, plumes, cheveux,
ampoules et autres matériaux.
40 × 80 cm large × 400 cm haut.

Installation, exposition
Duo d'artistes : un échange (avec Mireille Henry),
L'Iselp, Bruxelles, 2012.

Avec l'aide de Jim Clayburgh et Michel Mandoux.

Les balançoires en mouvement soulignent le vide en hauteur, si spécifique à l'architecture de ce lieu — anciennes écuries royales transformées en centre d'art. Les moteurs qui activent la remontée des balançoires sont fixés sur un ancien pont roulant, conservé à son emplacement d'origine et toujours fonctionnel

Tels trois métronomes fantasques, les structures balaient chacune l'espace à leur propre rythme, entraînant avec elles leurs matériaux évocateurs d'envol et de passage du temps.

Lucile Bertrand - Vertige

Trois balançoires vues
depuis la passerelle de L'Iselp.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Trois balançoires vues
depuis l'espace d'exposition en mezzanine.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Vue de l'espace d'exposition inférieur :
balançoires de Lucile Bertrand,
peintures et photographies de Mireille Henry.
On aperçoit le pont roulant au-dessus de la mezzanine,
en bout de coursive.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Balançoire aux ailes d'oiseaux
face au pont roulant de la mezzanine.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Balançoire aux ailes d'oiseaux
vue du dessus.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Détail des ailes d'oiseaux.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Balançoire aux cheveux.
Photo JJ Serol

Lucile Bertrand - Vertige

Balançoire aux ampoules et gravats.
Photo JJ Serol