Perpetratio

Perpetratio — 2009.

20 pages avec collages originaux
+ 15 pages papier de soie.
Reliure couture japonaise.
Couverture sérigraphiée : 210 × 285 mm.
Boîtier carton toilé : 222 × 297 × 15 mm.

Édition avec collages originaux + boîtier :
5 exemplaires numérotés et signés.

Édition imprimée + collages :
30 exemplaires numérotés et signés.

Présentation des éditions,
exposition solo Sur le fil,
Keitelman Gallery, Bruxelles, 2012.

Acquisition d'un exemplaire original
par la Bibliothèque royale de Belgique,
Réserve précieuse, Bruxelles, 2014.

Perpetratio est un jeu sur l'apparition de l'image et de la couleur tout autant qu'un questionnement sur le sens et la manipulation des images. Au départ, une photo en couleur trouvée en 2007 dans le magazine allemand Der Spiegel : trois jeunes filles vêtues de pagnes colorés, l'air joyeux et souriantes, marchent dans un paysage aride. Il s'agit de réfugiées du Darfour qui s'aventurent en dehors de leur camp en quête de bois mort. Cette photo a été retravaillée et transformée. Le défilement de ces images peut constituer un récit. Cependant, chaque image comporte son propre récit, qui sera perturbé par l'image suivante. Au final, plusieurs récits possibles seront apparus sans offrir de conclusion véritable.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Couverture.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Planche 3.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Planche 4.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Planche 6.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Planche 8.

Lucile Bertrand - Perpetratio

Planche 13.